Santé des yeux et des oreilles

Qui peut résister au regard d’un chien, quand il demande une petite gâterie ou un câlin ? Son regard est tellement expressif que même le cœur le plus dur se fendille devant son insistance. Quand le chien va mal, cela se reconnaît tout de suite à ses yeux. Infections et troubles divers peuvent atteindre ses yeux et ses oreilles et il faut y prendre garde avant qu’ils ne dégénèrent. Mais comment procéder ?

La santé du chien – Les yeux

Il faut vérifier les yeux de son chien une semaine sur deux pour s’assurer qu’ils ne présentent aucune infection. Pour cela, il faut tirer délicatement la paupière inférieure de l’animal vers le bas pour voir l’intérieur de son œil. Si ce dernier est blanc et rose et que les yeux brillent sans larmoiement excessif, c’est que tout va bien. Si le regard est vif et que les pupilles réagissent bien à la lumière, le chien est en bonne santé. Au contraire, dès que des sécrétions colorées ou des accumulations de mucus se forment dans les yeux, il est clair que le chien a des problèmes. Les bactéries et les champignons sont souvent à l’origine de ces troubles et il faut amener l’animal chez le vétérinaire pour qu’il propose une solution adaptée à ces symptômes. Pour éviter ce genre de désagrément, il faut nettoyer les yeux de son chien au quotidien. Il suffit de prendre un tampon d’ouate et l’imbiber de sérum physiologique ou d’un peu d’eau tiède pour enlever les saletés qui se trouvent sur les contours des yeux du chien. C’est simple à faire mais contribue à la bonne santé de ses yeux.

La santé du chien – Les oreilles

Le chien aime les papouilles et particulièrement celles faites sur ses oreilles. Cela tient en grande partie du fait qu’il ne peut pas les gratter, mais cela est tout bêtement aussi une marque d’affection. Alors, quand le chien se met à refuser les câlins et secoue la tête dans tous les sens, c’est qu’il a mal aux oreilles et qu’une petite inspection s’impose. Normalement, les oreilles du chien devraient être bien propres et leur intérieur rose. Si des débris ou des odeurs fortes se dégagent de son conduit auditif, ou si du cérumen foncé ou carrément noir tapisse son oreille, il est certain que l’animal présente une infection – souvent due à la présence de mites d’oreilles ou d’autres acariens. Il faut commencer par nettoyer les oreilles du chien avec un coton-tige imbibé de peroxyde puis d’ôter le plus délicatement possible le surplus de cérumen. Si le trouble persiste, il faut aller consulter le vétérinaire sans attendre, avant que l’infection ne s’aggrave. Pour essayer d’éviter les maladies d’oreilles, il faut constamment dégager les oreilles du chien en supprimant l’excès de pilosité par épilation. Ne pas oublier d’y appliquer une crème anti-inflammatoire après l’épilation pour éviter les irritations. Au quotidien, il faut employer un nettoyant auriculaire à base de thé et de menthe poivrée qui est excellent contre les bactéries et les parasites.