Santé toilettage

Votre chien de compagnie nécessite de l’attention et des soins particuliers. En effet, vous devez veiller à lui assurer une hygiène rigoureuse qui sera profitable autant à lui qu’à vous.

Le brossage et le peignage

Votre compagnon à quatre pattes mérite des outils spécifiques pour sa toilette. Sa peau n’en sera pas irritée et le toilettage ne deviendra pas pour lui une séance désagréable. Le brossage dure un certain temps, prévoyez-le lorsque vous êtes bien disponible. Vous pourrez ainsi le faire soigneusement et calmement, accordant à votre animal toute l’attention dont il a besoin. Les chiens dont les poils sont courts sont à brosser hebdomadairement. Privilégiez la brosse en soie naturelle et le peigne fin. Les chiens à longs poils doivent être brossés plus fréquemment, environ deux ou trois fois dans la semaine. Le meilleur équipement pour ces derniers consiste en une brosse de métal et de deux peignes, l’une à dents larges et une autre à dents étroites pour éliminer les parasites. Un brossage quotidien est préconisé pour les chiens d’extérieur. Profitez de cette séance pour inspecter l’état de votre animal : poils qui tombent de manière excessive, maladie de peau, parasites, etc.

Le bain

Le chien de compagnie doit prendre régulièrement un bain. En effet, partageant le quotidien de ses maîtres et dormant parfois sur le lit, il doit être toujours bien propre et ne pas sentir mauvais. Etre net est pour votre animal une question de santé, de bien-être et d’esthétique. Un shampooing spécialement conçu pour chien doit être utilisé pour améliorer son pelage. Brossez-le au préalable pour démêler les nœuds. Installez bien votre chien dans la baignoire de préférence sur un anti-dérapant. Commencez par le doucher en y allant progressivement. Faites attention à ce que de l’eau n’entre pas dans ses oreilles. Rassurez-le s’il présente des signes de nervosité. La température de l’eau ne doit pas être trop chaude. Shampooinez-le puis rincez abondamment. Utilisez une serviette pour l’éponger puis un sèche-cheveux. Mettez ce dernier sur son mode le plus doux pour ne pas effrayer ni brûler votre compagnon. Commencez en partant du ventre pour remonter à la ligne dorsale. Bien net et sec, il ne reste plus qu’à peaufiner la toilette de votre chien par un peignage.

Les autres soins

• Lorsque les griffes de votre chien sont trop longues, il convient de les couper avec des ciseaux spécifiques que vous pourrez vous procurer en animalerie. Evitez absolument la paire de ciseaux standard qui risque de lui broyer les griffes et de lui causer des blessures. Il est recommandé de s’y prendre à deux pour cette opération délicate : une personne devant tenir le chien et l’autre lui coupant les griffes. Dégagez un à un ses doigts de patte pour bien voir la griffe et faites attention à ne pas couper là où sont les nerfs et les vaisseaux (zone rosée).

• Endroits privilégiés des impuretés, les oreilles doivent être nettoyées tous les quinze jours avec un coton-tige imbibé de peroxyde. Ne l’enfoncez pas trop loin et ne versez surtout pas directement de produit dans l’oreille.

• Vérifiez régulièrement que les yeux de votre animal soient brillants et clairs, sans mucus accumulé, ni larmoiements en excès. Avec du coton mouillé, éliminez les saletés qui se trouvent autour.

• Trois fois par semaine, brossez également les dents de votre chien.