Couchage niche

Adopter un chien –ou un autre animal – implique des responsabilités. Son maître doit lui apporter tout le confort possible pour qu’il s’épanouisse et soit heureux. Même s’il appartient au sens propre du terme à la famille qui l’héberge, le chien doit aussi avoir son propre espace de vie et sa couche personnelle. Son instinct animal en sera flatté et il se sentira encore plus en forme. Chaque chien doit avoir une niche. Voici comment lui en choisir une.

La niche du chien – Intérieure ou extérieure ?

niche de chien

La niche est ce petit abri pour chien qui peut être aménagé à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. De plus en plus de personnes utilisent une cage de transport comme niche pour leur petit protégé. L’idée est excellente et économique et elle offre un grand éventail de choix. La cage peut être en plastique ou en caoutchouc, disposer d’une ouverture complète ou partielle et est toujours fournie avec un coussin ou une litière. Si le chien est installé à l’intérieur, il faut choisir une cage en maille métallique qui est rétractable, disponible dans divers formats et facile à manipuler. Elle est en plus bien aérée car des fenêtres sont taillées dans la cage pour permettre au chien de mieux respirer quand il dort. A défaut de cage, un caisson ou un panier feront très bien l’affaire, à condition de le garnir avec un coussin moelleux ou avec des vieux vêtements. La niche intérieure doit être disposée dans un endroit où la famille a l’habitude de se retrouver, pour que le chien ne se sente pas trop isolé. L’endroit doit être exempt de courants d’air et doit être calme et reposant la nuit. Sinon, le chien ira gratter à la porte de son maître pour chercher à dormir avec lui. Les niches extérieures sont idéales pour les chiens de garde et les chiens de grande taille en général. Elles peuvent être construites en bois, en béton ou en métal mais doit à tout pris être bien étanche pour que la pluie et le vent ne s’y engouffrent pas. Il faut aussi veiller à bien isoler la niche et à la déplacer au fil des saisons pour éviter que le chien ne gèle ou crève au contraire de chaleur. Le plancher de la niche doit toujours être surélevé de quelques centimètres par rapport au sol, pour que l’eau n’y pénètre pas. Enfin, la litière extérieure peut être composée de copeaux de cèdre – excellents contre les parasites et les mauvaises odeurs – de vieux journaux ou d’un coussin lavable.

La niche du chien – Conseils pratiques

Qu’elle soit située à l’intérieur ou à l’extérieur, la niche du chien doit être nettoyée régulièrement. Des produits désinfectants disponibles auprès des vétérinaires peuvent y être aspergés ou vaporisés dès que le chien se gratte de façon excessive ou que le coussin commence à être sale. Ceux qui possèdent de nombreux chiens doivent penser à aménager un chenil ou un enclos dans leur jardin, avec des niches séparées pour chaque individu.