Santé

Le chat est un petit être fragile qui mérite attention et soins. Sous ses dehors baroudeurs et aventureux, il dispose d’un organisme perméable aux infections et peut facilement tomber malade. Pour lui assurer une existence agréable et une longévité à l’abri des soucis, son maître doit connaître quelques principes pour bien le traiter. Des questions sur la santé du chat ? Voici un petit guide pour trouver toutes les solutions y afférentes.

La santé du chat – Vaccination et alimentation

Dès les premiers mois du chaton, plus précisément à sa septième semaine, son maître doit l’emmener en consultation chez le vétérinaire afin que celui-ci puisse les vacciner. Les maladies qui menacent les félins sont en effet très nombreuses et, sans vaccination, elles peuvent les tuer en un clin d’œil. C’est le cas de la leucose, du typhus, du coryza, de la rage, de la chlamydiose ou encore de la péritonite infectieuse féline. Les chats ont aussi leur SIDA, appelé FIV, caractérisé par une immunodéficience ouvrant la voie à toutes sortes d’infections. Les rappels doivent être respectés de façon scrupuleuse pour que le chat soit toujours à l’abri des maladies. Son carnet de vaccination doit être à jour – notamment pour lui permettre de voyager avec ses maîtres. Quant à l’alimentation, c’est la plus grande source – après les virus et bactéries – de maladies pour le chat. Ses maîtres, obnubilés par ses mimiques et son charme infaillible, ont souvent tendance à trop le nourrir ou lui donner des restes de repas. Les besoins nutritionnels du chat s’en trouvent déséquilibrés et les troubles gastriques ne tardent pas à se manifester. L’obésité gagne aujourd’hui une grande majorité de chats – surtout s’ils vivent en appartement ou sont castrés – entraînant leur vieillissement précoce et une perte de vivacité évidente. Dans les cas les plus extrêmes, le chat finit par souffrir de diabète de type 2 qui peut lui être fatal à très court terme. Il est donc nécessaire de bien doser les repas du chat, à lui donner des aliments complets mais digestes et à réduire les friandises et autres fantaisies alimentaires. Un peu d’exercice ne lui fait pas non plus du mal.

La santé du chat – Parasites et toilette

Le chat est parfois affectueusement surnommé « sac à puces » par ses maîtres. Au-delà de la plaisanterie, cette appellation est vraie puisque tous les chats ramènent des puces et même des tiques de leur visite dans le jardin ou de leur escapade chez le voisin. Les larves et œufs de puces se répandent dans la maison et forment des réseaux dormants de parasites prêts à infester tout ce qui bouge. L’emploi d’antiparasitaires adaptés est donc conseillé, avec un nettoyage régulier de toutes les surfaces où les parasites pourraient se multiplier. Les produits de toilette utilisés pour le chat doivent être adaptés à sa peau fragile. Les shampooings et autres produits pour humains ou pour chien doivent être prohibés, sous peine de maladies graves. Et si le chat a un bobo, il faut l’amener sans hésiter chez le vétérinaire, le seul habilité à le traiter et à le soigner.