Alimentation

Généralité

Le chat est certes un carnivore, toutefois, son alimentation ne doit pas se cantonner au poisson et à la viande. En effet, il nécessite un régime équilibré et complet pour être en pleine forme. Ce compagnon « délicat » est très sensible aux mets que vous lui servirez : goût, odeur, consistance. Il va ainsi commencer par flairer son repas, et de l’appréciation qu’il en fera du fumet, il va ou non y goûter. Si le plat réussit cet examen, le chat va alors s’en restaurer. Par contre si cela ne lui convient pas, votre compagnon réclamera vite autre chose et n’y mettra pas les babines. Contrairement au chien, le chat est plus exigeant voire tatillon et aime la variété. On ne nourrit pas de la même manière un chaton qu’un chat adulte.

Comment nourrir un chaton ?

Il vaut mieux pour le chaton être allaité par sa mère jusqu’à ses deux mois. En effet, il en a besoin pour se bien se développer psychologiquement. Ensuite, son sevrage doit être fait tout en douceur. La mère donnera petit à petit moins de lait, et donnera à son chaton des aliments solides. Le sevrage n’est effectif que lorsque le chaton atteint les deux mois environ.

L’alimentation du chat adulte

Le chat nécessite de la taurine. C’est un acide aminé qui ne se retrouve que dans la viande fraîche et que le chat ne synthétise pas de manière suffisante. Une carence en taurine est source de nombreux problèmes comme des troubles cardiaques, oculaires, une immunité insuffisante et des problèmes de fertilité pour les femelles. Généralement, mieux vaut ne pas nourrir votre chat avec de la viande crue. En effet, cuire la viande permettra de limiter la contamination par les parasites dont le plus courant est la toxoplasmose. N’y joutez ni sel ni poivre. Il est par ailleurs déconseillé de ne donner que du thon en boîte, riche en sel et en métaux lourds, même si votre chat le prise particulièrement. Evitez également les os qui peuvent blesser l’intérieur de la bouche de votre chat. Le chat raffole également de laitages : yaourts, petits suisses, crème fraîche, fromages… Ne vous inquiétez pas, ils ne causent pas de maux de ventre ni de diarrhées comme beaucoup le pensent. Les chats les supportent très bien et y sont habitués depuis qu’ils sont sevrés. Régulièrement, offrez une gâterie à votre chat : un comprimé de levure de bière pour lui apporter des vitamines et lui garder le brillant de son pelage. Les professionnels s’accordent en général à dire que les croquettes sont la meilleure alimentation pour les chats à condition de leur donner suffisamment d’eau.

La boisson

Gardez toujours de l’eau fraîche à disposition de votre animal surtout si vous optez pour les croquettes pour le nourrir. Laissez l’eau du robinet décanter pour que le chlore n’incommode pas votre minet. Le chat préfère que leur eau se trouve à distance de sa nourriture. En effet, très ordonné, il aime que chaque chose ait une place précise et y reste. En effet, il lui faut un endroit pour dormir, un autre pour manger, un autre pour se désaltérer et un autre pour évacuer. Ces quatre places doivent être éloignées les unes des autres.